La Série Israélienne la Plus Chère de l’Histoire: “Sha’at Neila”

La Série Israélienne la Plus Chère de l’Histoire: “Sha’at Neila”

Les auteurs de la série israélienne confient avoir eu peur de traiter de ce sujet car la société israélienne est encore traumatisée par cette guerre ; ils ont donc cherché à être les plus proches possibles de la réalité et des faits.

De quoi parle la série israélienne Shaa’at Neila ou “Vallée des larmes ?

meilleure serie israélienne

Les séries parlant d’Israël fascinent et Shaa’at Neila ne fait pas exception.

La série raconte trois jours de combat au Nord d’Israël, sur le Plateau du Golan, à la frontière de la Syrie la Jordanie et le Liban.

La série suit Yoav un combattant audacieux, le timide soldat des renseignements Avinoam, la compétente officier des ressources humaines Daphna, le beau journaliste Meni (interprété par Lior Ashkenazi) et les soldats militants Melakhi, Marco et Allouche.

Seulement six ans après la guerre de six jours de 1967, qui a propulsé Israël au rang de première puissance militaire de la région, la guerre de Kippour fut la pire catastrophe militaire d’Israël.

Le pays se retrouve au bord de la destruction. Les Israéliens craignent de voir leur pays disparaitre.

Cette guerre s’appelle « Guerre de Kippour » car les forces égyptiennes et syriennes ont attaqué Israël le jour de la fête de Kippour pendant laquelle les Israéliens jeunaient et priaient. Le sentiment d’invincibilité des Israéliens s’est arrêté ce jour-là. Les deux côtés ont subi de lourdes pertes et des traumatismes qui se ressentent encore aujourd’hui.

Les acteurs de la série israélienne la plus chère de l’histoire

meilleure serie israélienne

Le casting représente volontairement la diversité de la société israélienne de l’époque et illustre la volonté des réalisateurs de montrer à quel point la société israélienne dans son ensemble fut atteinte par cette guerre.

Les auteurs ont tous un lien personnel avec la guerre de Kippour. Le père de Amit Cohen, l’un des scénaristes, faisait partie de l’unité de renseignements pendant les combats. La soeur de Yaron Zilberman, un autre scénariste, a perdu l’homme de sa vie au combat.

Malgré tous les documentaires, les films et les romans sur la guerre de Kippour : aucune oeuvre n’avait jusqu’alors représenté avec autant de puissance et de réalisme le traumatisme de tant d’Israéliens que cette série israélienne.

Les auteurs disent avoir été inondés d’appels, d’e-mails et de lettres d’anciens soldats émus de voir à quel point la série parvenait à raconter leur histoire.

Le public israélien face aux series israéliennes

meilleure serie israélienne

Selon les auteurs, les Israéliens sont un public très exigeant et extrêmement attaché aux plus petits détails. Les chars utilisés dans la série israélienne sont des chars qui ont été utilisés pendant les combats de 1973.

Les auteurs Ron Leshem et Amit Cohen ont étudié des milliers de témoignages de soldats afin d’obtenir le rendu le plus précis est le plus réaliste possible.

En Israël, la série comme de nombreuses séries israéliennes est diffusée sur KAN.

Leave a Reply

×
×

Cart